loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Accenture est une entreprise reconnue pour son expérience, ses connaissances et son expertise dans la fourniture de services-conseils professionnels sur tout un éventail de secteurs différents à travers le monde. Cependant, le groupe se positionne désormais comme un leader aidant les entreprises et les organisations à se préparer à la transformation numérique, au moment où les technologies émergentes continuent de perturber, de manière majeure, presque tous les secteurs à l'échelle mondiale.

Matteo Maga, directeur général de l’industrie des communications et de médias chez Accenture, a joué un rôle primordial dans le succès phénoménal qu'a connu la société au Moyen-Orient. Sous sa direction et sa vision dynamique, Accenture est devenu un acteur incontournable de consultation pour entreprises et organisations aspirant à une transformation numérique.  Il a fait une présentation exceptionnelle lors du Telecom Review Leaders’ Summit 2018, qui s'est tenu à l'hôtel Meydan, Dubaï, les 10 et 11 décembre 2018. Lors de son exposé détaillé et judicieux, il a expliqué comment, à son avis, les opérateurs télécom sont en mesure de perturber le marché des consommateurs et des entreprises à une vitesse incroyable, en ajoutant  qu’ils  devraient être capables de créer de nouveaux modèles économiques et commerciaux.

Il les a encouragé à laisser tomber les règles et à investir  maintenant dans le numérique! Après sa présentation, Telecom Review a pu s’entretenir avec le directeur charismatique et engageant d’Accenture afin de mieux comprendre son propre rôle, comment  la société qu’il dirige continuera à façonner l'avenir numérique de ses clients, et ce qui la différencie des autres agences de consultations mondiales.

Lors de votre présentation, vous avez dit qu’il était temps de laisser tomber les règles et d’investir dans le numérique, et que les opérateurs télécoms pouvaient perturber le marché des consommateurs et des entreprises à une vitesse incroyable. Pouvez-vous clarifier ces points ?

C’était un point essentiel que je voulais communiquer lors de ma présentation. Je pense que le point principal que je tentais de transmettre était que la technologie est en perpétuelle évolution. L'innovation, la transformation et les perturbations ont toujours été lents dans le secteur des télécommunications, mais l'émergence des OTT a perturbé l'ensemble du secteur. La transformation numérique est nécessaire pour la survie des opérateurs, et le plus important c’est la façon dont nous nous y prenons et non pas ce que nous faisons pour l’atteindre.

Les opérateurs doivent se concentrer davantage sur la valeur de la marque et l'expérience client. Je pense que fournir une expérience client est la nouvelle façon d’aborder la technologie du point de vue des opérateurs. Cela aidera les opérateurs télécoms à devenir un catalyseur du style de vie numérique. Être plus axé sur le client et développer une plate-forme numérique qui transformera les expériences offertes aux clients générera de nouvelles sources de revenus aux opérateurs. Cependant, pour y parvenir, il faut modifier les systèmes d’opération déjà existants.

Que peuvent les opérateurs au Moyen-Orient apprendre des opérateurs asiatiques qui ont réussi à numériser leurs opérations, comme vous l'avez souligné aux cours de votre présentation ?

Personnellement, je pense que l’Asie est l’une des régions les plus intéressantes en termes de perturbation et d’innovation. Je pense qu’il  y existe un mixe de marchés très différents et j’ai examiné les marchés des produits à faible valeur et des volumes élevés. C’est pourquoi, lors de ma présentation détaillée, j’ai donné pour exemple l’Indonésie et l’Afrique. Je crois qu’il est très important de tirer des leçons de ces marchés et je pense qu’il est très utile pour les opérateurs du Moyen-Orient et des marchés plus matures au monde d’apprendre comment les Asiatiques ont adopté la numérisation et transformé leur modèle commercial et leurs opérations.

Pouvez-vous nous décrire quels sont vos principaux rôles et responsabilités en tant que directeur général responsable des communications et des médias chez Accenture ?

Je suis responsable des communications et des médias en Afrique, en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Turquie. Comme je l'ai souligné lors de ma présentation, je considère cela comme étant un succès personnel. Je travaille au Moyen-Orient depuis dix ans maintenant et, pendant cette période, Accenture a achevé un énorme succès et  renforcé sa position de leader dans les services-conseils professionnels.

Nous avons collaboré étroitement avec tous les principaux acteurs du secteur des télécommunications au Moyen-Orient, et je pense que le niveau d’innovation que nous avons atteint avec nos clients de la région a été exceptionnel. C’est mon rôle principal de transférer l’innovation et ce sur quoi nous avons travaillé ici dans le but de les traduire sur nos marchés africains et asiatiques.

Accenture est une grande entreprise et un véritable leader mondial en matière de services-conseils professionnels dans divers secteurs. Mais qu'est-ce qui la différencie de ses concurrents ?

Je pense que le facteur de succès majeur d’Accenture est  le facteur-clé de différenciation entre nous et nos concurrents  est le fait que nous avons réussi à nous transformer dans l’espace numérique au cours des dix dernières années. Nous sommes en train de transmettre maintenant notre expertise dans l’espace numérique à nos clients qui nous ont fait confiance, en raison de nos connaissances, pour les aider à réaliser leurs aspirations et leurs objectifs en matière de transformation numérique. Comme je l’ai précisé précédemment, je pense que, sur le marché télécom en particulier, nous avons très bien réussi à promouvoir deux composants-clés.

Le premier c’est l'usine numérique et le second le cerveau. Nous travaillons avec nos clients sur ces deux éléments afin de définir les objectifs communs. L'usine numérique vise à développer les compétences innovantes que nous fusionnons facilement avec le cloud (nuage), et le cerveau se contente de l'analyse, de l'apprentissage automatique et de l'intelligence artificielle (IA).

Qu'est-ce qui différencie Telecom Review Leaders’ Summit des autres événements dans le domaine des TIC ?

C’est un grand plaisir d’être présent ici à ce Sommet et de faire partie des leaders technologiques du secteur des télécommunications au Moyen-Orient. Accenture participe chaque année à cet événement afin de voir à quel rythme les innovations du secteur des TIC sont en train d’évoluer dans la région. L'événement attire les idées et l'expertise des leaders mondiaux de la technologie. Cette année, comme d’habitude, les tables rondes et les présentations ont été de haut niveau. Ce qui a engendré de nombreuses idées et prévisions intéressantes concernant la 5G et comment tirer les composants d'innovation issus des nouvelles technologies et les intégrer dans des modèles économiques.

Vous avez assisté à toutes les présentations et tables rondes de Telecom Review Leaders’ Summit. Cependant, selon vous, quels aperçus et points de vue étaient les plus intéressants?

J'ai trouvé très intéressante la discussion sur la 5G pour ce qui est de savoir comment les opérateurs doivent trouver le bon équilibre et les bons compromis pour maximaliser leurs investissements du point de vue du CAPEX. Les revenus de la 5G doivent encore être prouvés ou définis, mais il était très éducatif d’écouter les discussions sur les principaux cas d’utilisations que les opérateurs pensent offrir le plus de valeur. La valeur concerne-t-elle la latence ou la vitesse ? Il existe de nombreux cas d'utilisation de la 5ème génération, et comme je l'ai dit précédemment, les flux de revenus ne sont pas encore clairement définis pour la 5G, mais c'était d’ailleurs le cas de la 3G et la 4G lorsqu’ils ont été introduits  sur les marchés pour la première fois. Cependant, contrairement à ces générations,  je pense que la 5G va complètement révolutionner et changer notre monde.

 

Pin It

Dernier Numéro