Suite à la connexion réussie de l’Afrique à l’Amérique du Nord par son câble sous-marin de fibre optique South Atlantic Cable System (SACS), le fournisseur de connectivité Internet Angola Cables vient de décrocher un contrat avec la société télécoms Vodacom, qui a opté pour le SACS comme voie directe vers son point de présence (POP) à Miami, aux Etats-Unis.

Lire la suite : Angola Cables, un partenaire de choix pour Vodacom

Depuis quelques jours, le vice-président exécutif de Huawei pour la région Afrique du nord Philippe Wang, a discuté avec Mohamed Ben Amor, le secrétaire général de l’Organisation Arabe des Technologies de l’Information et des Communications (AICTO) leur rôle dans une application effective de la culture des technologies de l’information et de la communication TIC et de la rendre accessible dans toute la région arabe.

Lire la suite : Huawei et AICTO dessinent un avenir aux jeunes talents

Selon Nokia, Spectranet, le plus important fournisseur de services Internet du Nigéria, offrira un accès haut débit aux clients de Lagos et d'Abuja en déployant sa solution GPON dans le cadre d'un déploiement complet de la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH). Cette solution permettra à Spectranet de fournir de nouveaux services à très haut débit, tels que le streaming vidéo 4K HD et les jeux en ligne, aux abonnés résidentiels et aux entreprises de la région.

Lire la suite : Spectranet et Nokia offrent une nouvelle solution aux particuliers et aux entreprises au Nigeria

Philippe Wang, le vice-président de Huawei Afrique du Nord présente l’entreprise prête pour travailler avec des partenaires marocains pour lancer la 5G dans le pays. Wang a exprimé cette volonté face à la délégation d’hommes d’affaires marocains dirigée par l’ambassade de Chine au Maroc, venue visiter le centre de services de Huawei.

Lire la suite : Huawei met ses atouts à la disposition du Maroc pour déployer la 5G

L'équipementier suédois en télécoms Ericsson a enregistré une activité en croissance au troisième trimestre, mais son résultat net est passé dans le rouge, plombé par une provision d'un 1,1 milliard d'euros pour couvrir le montant attendu d'une amende aux Etats-Unis dans le cadre d'une enquête pour corruption.

Lire la suite : Ericsson publie ses résultats du troisième trimestre 2019