loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Sous le patronage du premier ministre Saad Hariri, représenté par le ministre des Télécommunications Jamal Al-Jarrah, BeitMisk et Ogero ont lancé le réseau de fibre optique et annoncé le projet BeitMisk Smart City.

 

S'adressant à Georges Zard Abou Jaoude, président du projet, S.E. Jamal Al-Jarrah a déclaré: « Je vous félicite pour cette réalisation parce que vous êtes un vrai libanais ; celui qui défie les risques pour lancer un nouveau projet au Liban est un véritable citoyen qui a confiance en son pays et lui donne plus qu’on attend de lui », ajoutant que « nous avons un rêve semblable au vôtre, que tout le pays puisse un jour apprécier un service Internet rapide et l'Internet des objets, ainsi que toutes les technologies disponibles aujourd'hui ici à BeitMisk ; C'est le droit de tous les Libanais. Nous essayons de surmonter de nombreux obstacles pour aider le Liban et les Libanais à se rattraper ».

 

Il a souligné que « le projet Smart City à BeitMisk n'est que le début, car nous espérons que l'expérience sera dupliquée partout au Liban. Lorsque nous avons constaté que les sponsors de ce projet ont équipé BeitMisk avec des techniques et des équipements modernes, nous les avons contactés pour les connecter au réseau de fibre optique et leur fournir un service internet haute vitesse pour pouvoir servir les résidents de ce projet. Nous voulions, grâce à ce projet, prouver deux points : d'abord que le Liban est un pays développé, et BeitMisk en est la preuve ; deuxièmement, que la collaboration entre le secteur privé et le secteur public résout tous nos problèmes et nous aide à faire avancer le pays et le placer dans une position totalement différente ».

 

Partageant ce que le ministère a accompli dans le domaine de la mise à jour des centrales et de leur connexion, augmentant les lignes, complétant le réseau de fibre optique en l'exploitant et en le connectant aux entreprises cellulaires, et préparant les offres, il a déclaré: « nous faisons tout notre  possible pour réaliser les projets fiber-to-the-home et fiber-to-the-cabinet (...). Nous croyons fermement que le pays ne peut progresser qu’à travers cela, comme on a vu aujourd'hui à BeitMisk. »

De sa part, Georges Zard Abou Jaoude, président du projet, a declaré : « l'identité de BeitMisk avait été définie dès sa conception : un véritable village vert par sa nature et son climat propre, et en même temps une ville intégrée par l'adoption de technologies modernes. Dès le début, notre ambition fut d'être un village typique et respectueux de l'environnement ».

 

M. Abou Jaoude a ajouté que le projet était également soucieux d’adopter les techniques respectueuses de l'environnement dans les systèmes d'irrigation des espaces verts, qui réduisent une grande quantité de déchets. Il a déclaré que « les variétés de plantes et d'arbres de BeitMisk font partie intégrante de la nature entourant le projet et n'ont besoin que d'une petite quantité d'eau ». Et d’ajouter : « les eaux usées de BeitMisk sont traitées et réutilisées pour irriguer les espaces verts communs ».

 

« Par respect pour l'environnement, nous avons adopté des mesures visant à réduire la consommation d'énergie, y compris la fourniture de toutes les nouvelles unités résidentielles avec des radiateurs solaires, l'adoption d'un éclairage LED qui utilise 90% moins d'énergie que l'éclairage conventionnel, et l'installation d'isolation thermique pour réduire les coûts de chauffage et de climatisation. »

 

« Nous entreprenons aujourd’hui une nouvelle étape dans le parcours de BeitMisk et Ogero, avec le lancement d'un projet ambitieux qui nous permet, ainsi que tous les Libanais, de rêver de le voir mis en œuvre dans tout le pays » a-t-il déclaré. « Aujourd'hui, nous ne lançons pas seulement l’internet par fibre optique ; nous créons également la première ville intelligente au Liban. Grâce à l'infrastructure moderne de BeitMisk, notre village représente une excellente opportunité pour Ogero de tester le concept d'une ville intelligente dans le pays ».

 

« Nous sommes confiants, grâce à la vision du premier ministre Saad Hariri dans le domaine de la technologie, que nous serons témoins de la naissance de plus en plus de projets semblables qui aideront le Liban à évoluer et à être égal aux progrès réalisés dans le monde », a-t-il ajouté.

 

« Nous sommes fiers que BeitMisk sera la première expérience de ce genre au Liban, et nous espérons voir tout le pays se transformer en une nation respectueuse de l'environnement au 21ème siècle ».

 

D’autre part, Imad Kreidieh, directeur général d'Ogero, a déclaré que le projet de transmission de fibre optique à BeitMisk a débuté en 2012, en remerciant les responsables «visionnaires» qui ont pris la décision et l'ont mis en œuvre, décrivant cette initiative de « très importante ».

 

Il a présenté le concept Smart City et les avantages qu'elle offre, menant une expérience en direct avec l'équipe Ogero pour télécharger d'énormes fichiers et afficher des films HD.

 

Les démonstrations qu'ils ont présentées ont inclus ce qui suit:

- Speed test avec le ministre Jarrah qui a montré les vitesses de téléchargement.

- La vitesse à laquelle un énorme fichier a été téléchargé.

- Streaming de vidéos HD et 4K en résolution Crystal Clear via Netflix montrant que les vidéos sont chargées sans retard / latence ou temps de mise en mémoire.

 

Il a ajouté: « nous lançons aujourd'hui une initiative tant attendue dont les habitants de Beit Mesk vont profiter dès demain ». Il a remercié BeitMisk pour « l'opportunité de mettre en œuvre ce projet ».

 

Mark Nader, PDG de Data Consult, a expliqué : « le projet se compose de trois étapes, la première étant la numérisation des différentes données par l'installation de capteurs numériques à la source de l'information ; la seconde est le transfert de ces données par antenne à une plate-forme d'information construite par Data Consult spécifiquement pour cette présentation, alors que la troisième est l'analyse intelligente de la vaste quantité d'informations par le biais de programmes d'intelligence artificielle ».

 

 

Il a souligné que Data Consult a coopéré avec Cisco International et Actility, expliquant que ce système « donne à l'équipe de BeitMisk qui gère le projet accès à l'information sur les événements en temps réel, comme les données d'eau, d'électricité, de gaz, de chaleur et d'humidité. L'équipe peut également arrêter ou utiliser des pompes et des portes ou être avertie de tout incendie ». Il a ajouté que Data Consult a équipé le projet BeitMisk de « capteurs électroniques pour mesurer la qualité de l'air et montrer la quantité et le type de pollution, montrant la qualité du site et la pureté de l'air ». Le système autorise les résidents de BeitMisk à lire et à connaître les informations qu'il souhaite via une adresse intelligente par chatbot sur Facebook.

Pin It

Dernier Numéro