loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Le continent africain a marqué en 2020 une croissance de 12% par rapport à 2019, comptant ainsi 548 millions d’utilisateurs de Mobile Money. D’ailleurs, bien que le service ait affiché une certaine lenteur dans son déploiement dans l’Afrique centrale, le pays rattrape progressivement son retard.

A l’occasion du 10ème anniversaire de son service Mobile Money au Cameroun, Emmanuel Tassembedo, directeur d'Orange Money Cameroun, a annoncé que son service Mobile Money enregistrait des transactions mensuelles cumulé de 800 milliards de FCFA en 2021, soit 9,6 milliards de FCFA par an. C'est presque le double du budget de l'exercice 2021 du Cameroun.

« Quand je dis valeurs cumulées de transactions, ce sont les dépôts et les retraits, les transferts d’argent, les paiements de factures, de salaires, et tout ce qui est paiement marchand, etc. Nous faisons environ 3 millions de transactions par jour. Avec l’interopérabilité avec le Gimac lancé en juillet 2020, après une phase pilote ayant duré plus de six mois, on voit bien que la valeur cumulée des transactions, que ce soit du côté du Cameroun ou des autres pays de la sous-région où l’on peut envoyer ou recevoir de l’argent, plus de 70% des transactions transitent par Orange Money », a déclaré Emmanuel Tassembedo.

En outre, les autres acteurs du marché, dont MTN Mobile Money, ne contrôlent que 30% des transactions. Le PDG d'Orange Cameroun a expliqué que pour atteindre cette performance, Orange Money s'est positionné au le cœur des transactions financières des entreprises et des particuliers au Cameroun. Selon Frédéric Debord, Orange Money représente 7 millions de comptes de paiement et plus de 60 000 commerçants et partenaires de distribution.

Le service Orange Money a été lancé en 2011 et fonctionne en coopération avec la Banque Internationale d'Epargne et de Crédit du Cameroun (Bicec), qui est l'actuelle filiale de la BCP marocaine, qui a obtenu l'autorisation d'émettre des produits électroniques de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). Orange Money Cameroun, créé en 2019, a déposé une demande d'autorisation pour exercer des activités « en toute autonomie » et fournir des services tels que le micro- crédit.

Pin It

Dernier Numéro