loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Les bâtiments sont importants parce que nous y passons une grande partie de nos vies. En effet, selon l’Institut royal des architectes britanniques, nous passons en moyenne 20 heures chaque jour dans les bâtiments commerciaux ou résidentiels. Les estimations relatives à leur nombre total dans le monde varient, mais il est estimé qu’on en compte au moins un milliard. Quel que soit l’analyse des données, il est clair que les bâtiments, notamment ceux où nous travaillons, constituent une partie vitale de nos vies.

La mise en place de signaux cellulaires à l’intérieur avec des systèmes de réseau sans fil dans les bâtiments (IBW ou in-building wireless) pose un défi que leurs propriétaires et départements de TI  essayent d’affronter. Selon une enquête menée par CommScope, près de 75% des professionnels de bâtiments ont indiqué que la connectivité IBW est « importante » ou « très importante » pour eux. Ce pourcentage n’est pas surprenant si nous tenons compte des avantages nombreux de la connectivité IBW telles que les valeurs grandissantes de propriété, la productivité de la main d’œuvre et le fait qu’il serait plus facile d’attirer les talents et visiteurs. Deux tiers des personnes interrogées ont considéré que la connectivité sans fil à l’intérieur est « essentielle »  aux employés. 

A bien des égards, les solutions IBW cellulaires sont complémentaires au Wifi. Pour les habitants de bâtiments permanents et réguliers qui ont besoin d’accès aux données et à l’internet, le Wifi garantit une source d’accès au réseau d’entreprise sans frais de services et aucun opérateur ne doit installer ou faire fonctionner le système. Toutefois, dans la majorité des cas, le Wifi seul ne suffit pas. Alors que les systèmes IBW opèrent en tant qu’extension du réseau de l’opérateur mobile, ils garantissent une connectivité fiable de voix sans fil. Ils soutiennent aussi les besoins des visiteurs et clients en termes de données sans fil sans avoir besoin de s’identifier manuellement. 

La technologie cellulaire a évolué sur le marché des télécoms, mais les entreprises ont besoin de maîtriser la tâche. Les propriétaires d’entreprises et directeurs de TI doivent bien examiner les avantages ainsi que les coûts pour déterminer l’option la plus efficiente. Il faut que les solutions idéales ne subviennent pas uniquement aux besoins des locataires et utilisateurs, mais doivent offrir  flexibilité et agilité pour également servir les besoins futurs.

Les solutions IBW se divisent en deux catégories : le système d’antenne distribuée (DAS) et les petites cellules. Alors qu’ils partagent quelques similarités physiques au niveau de la configuration, ils opèrent différemment et chacun offre des avantages uniques.

DAS : couverture puissante et extensible pour les grands sites

Formé par un réseau d’antennes télécommandés ou nœuds, DAS est une technologie de couverture sans fil puissante. C’est une façon efficace pour garantir une couverture sans fil d’excellente qualité et une forte capacité dans :

  • Un grand espace intérieur (tel qu’une tour de bureaux)
  • Un espace ouvert contigu (tel qu’un stade, une cour ou un hall d’entrée)
  • Une combinaison entre des environnements intérieurs et ouverts (telle qu’un campus universitaire).

Les espaces intérieurs sont typiquement couverts par un système DAS à faible puissance et ceux ouverts sont couverts par un DAS à forte puissance. La dernière génération de solutions DAS peut intégrer les réseaux à faible et forte puissance sur une seule plate-forme unifiée pour les environnements mixes. C’est une solution intrinsèquement extensible, ce qui signifie que le système peut couvrir des espaces plus larges et des zones incommodes.

Le système DAS est adapté aux environnements de haut profil à multi-bandes et multi-opérateurs et donc a été utilisé massivement dans de grands stades, aéroports et autres bâtiments publics tels que les centres de congrès et commerciaux. Tous ces environnements sont caractérisés par un grand nombre d’utilisateurs qui apportent leur propre appareil (le principe BYOD ou Bring Your Own Device) et leurs propres opérateurs de réseau mobile. DAS a acquis la réputation  d’être complexe, toutefois, les dernières avancées ont permis aux technologies de servir économiquement un nombre plus grand de bâtiments de bureaux et entreprises. Par exemple, les produits « DAS d’entreprise » utilisent les câbles Ethernet au lieu des lourds câbles coaxiaux. Ils éliminent aussi le besoin de réguler les niveaux de puissance dans chaque antenne en utilisant le transport de signal digital et les outils de configuration automatisés.

Petites cellules : abordables et adaptives

Pour les lieux intérieurs qui sont plus petits, les petites cellules sont une alternative économique qui est flexible et autonome. Elles sont capables de soutenir les déploiements couvrant la dimension et population d’un petit ou moyen bâtiment de bureaux. Elles peuvent être facilement installées, ce qui les rend une option attractive pour un environnement d’entreprise. Contrairement au DAS qui est connecté à une station de base externe possédée par un opérateur de réseau sans fil, les petites cellules comprennent leur propre unité de bande de base.

Un modèle de petites cellules soutient normalement le réseau d’un seul opérateur. Les petites cellules conventionnelles ne peuvent pas partager dynamiquement la capacité entre les points d’accès, donc les grandes réunions dans les petits espaces peuvent créer un goulot d’étranglement – un phénomène appelé parfois « le problème de la cafétéria ». Les petites cellules traditionnelles créent aussi des espaces de chevauchement où les limites des cellules se rencontrent. Dans ces espaces, les connexions cellulaires souffrent de chutes significatives de la qualité de service : taux de données réduits, voix saccadée et interruption de connexion. Ce problème peut être mitigé mais ne peut pas être complètement éliminé, par l’optimisation prudente de l’emplacement et la puissance des petites cellules.

Les petites cellules C-RAN (New Cloud RAN) abordent ces questions et sont en train de combler le fossé entre le système DAS et les petites cellules. Contrairement aux petites cellules traditionnelles, les petites cellules C-RAN créent une cellule physique unique à travers un large nombre de points d’accès. La planification de fréquence radio est simplifiée par rapport aux petites cellules autonomes au niveau desquels chaque point d’accès risque d’interférer avec tous ses voisins. C-RAN facilite la virtualisation de cellules qui ressemble à celle du serveur mais est appliquée aux voies aériennes pour augmenter la capacité.

DAS ou petites cellules ?

Afin de choisir la solution adéquate au déploiement IBW, il faut répondre à quelques questions :

  • Combien d’espace doit être couvert ?
  • Combien de personnes doivent être soutenues ?
  • Combien la couverture et la capacité requerront un changement du jour au lendemain ?

En identifiant prudemment les attentes – et tenant compte du futur de votre entreprise – la solution IBW  idéale sera claire. Toutefois, gardez à l’esprit que les solutions DAS et les petites cellules continuent à évoluer et à s’améliorer alors que plusieurs innovations-clés se lancent actuellement sur le marché. Les petites cellules améliorent leur extensibilité et le système DAS devient de plus en plus économique. Ceci signifie que vous – le propriétaire, directeur d’architectes – aurez accès à une panoplie d’options qui ne cessent de s’améliorer.

Si vous n’êtes pas au courant du réseau sans fil à l’intérieur des bâtiments et avez besoin d’une bonne introduction aux technologies pertinentes, In-Building Wireless Best Practices eBook est la meilleure façon pour entamer votre recherche.

Pin It

Dernier Numéro