loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Les technologies novatrices dont la 5G, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et l’internet des objets (IoT) étaient les thèmes principaux de la conférence ITU Telecom World 2017 qui s’est tenue du 25 au 28 septembre 2017 à Busan en Corée du Sud. Cet événement visait à accélérer le développement économique et social à travers son forum pour le partage du savoir, son exposition offrant des solutions numériques et l’opportunité de réseautage présentée.

Des représentants de gouvernements, régulateurs, leaders de l’industrie, consultants et experts des marchés émergents et développés ont participé à cet événement afin d’échanger les idées les plus intelligentes et l’esprit entrepreneurial des startups numériques et PME travaillant dans le domaine des TIC.

Réunion des directeurs techniques (CTO)

En marge de la conférence ITU Telecom World 2017, la neuvième édition de la réunion des directeurs techniques (CTO) annuelle s’est tenue le 24 septembre 2017, à Busan, en république de Corée du Sud, durant laquelle les CTO se sont réunis avec les directeurs supérieurs du Secteur de normalisation des télécommunications de l’UIT (UIT-T). La réunion a permis aux membres de l’UIT-T d’échanger des points de vue avec le Bureau de normalisation des télécommunications (TSB) sur les besoins de l’industrie et les priorités de normalisation pertinentes.

Intelligence pour l’automatisation, augmentation et amplification du réseau

Les participants ont examiné les scénarios émergents grâce à l’apprentissage automatique et les méthodes, outils et techniques de l’intelligence artificielle visant à créer des systèmes sécurisés, robustes, intelligents et basés sur les données.

Dans ce contexte des systèmes futurs de la 5G, de telles méthodes permettront de mieux comprendre le comportement des utilisateurs ainsi que le réseau, promouvant ainsi l’optimisation de l’utilisation des ressources radio rares et la prévision de l’impact des décisions pertinentes.

La détection automatique et la résolution des anomalies ainsi que d’autres accidents d’inefficience et la maintenance prédictive contribueront à la réduction des coûts opérationnels des opérateurs de réseau et des fournisseurs de services dans d’autres secteurs. La réunion a discuté aussi de la manière dont quelques opérateurs offrent à leurs abonnés les services basés sur l’AI  en tant qu’argument de vente unique. 

La réunion a appelé à mener plus d’études au sein de l’UIT pour identifier et mieux comprendre les besoins de normalisation pour promouvoir l’intelligence dans les systèmes de la 5G et le secteur des télécommunications. Ces études doivent passer les définitions et la terminologie liées à l’AI en revue, analyser les normes et spécifications existantes et émergentes dans ce domaine et aborder l’architecture, les interfaces, les entités fonctionnelles, les services et protocoles requis pour l’extraction des données.

La convergence nécessite des solutions de réseautage flexibles

Les CTO ont indiqué que l’utilisation des techniques de l’intelligence artificielle et de la virtualisation au bout du réseau prouve la convergence des secteurs des TI et des télécommunications.

L’UIT a montré un leadership technologique reconnu au niveau des réseaux du transport et ceci a bénéficié l’industrie des télécommunications et doit être maintenu comme un atout commun. La convergence et l’émergence des acteurs OTT et autres secteurs de l’industrie au niveau de l’écosystème des TIC nécessitent un nouvel ensemble d’exigences qui doivent être remplies à travers des solutions de réseautage flexibles, programmables et extensibles.

Les CTO ont appelé l’UIT-T à prendre ces nouvelles exigences en considération en abordant l’interconnexion à courte distance, large bande passante et faible coûts des centres de données, l’interréseautage de Cloud et les technologies du fronthaul et midhaul afin de soutenir le déploiement des systèmes de la 5G.  

Les participants ont recommandé que l’UIT-T s’engage avec les organisations OTT et du secteur vertical pour identifier, comprendre et répondre à leurs exigences de réseautage à temps et d’une façon précise. Ils ont invité Google, Facebook et les autres parties intéressées à soumettre au Study Group 15 de l’UIT-T des contributions techniques sur l’interconnexion des centres de données. La réunion a souligné le besoin de créer des synergies avec les autres organisations de développement de normes (SDO) pour garantir une connectivité ininterrompue au niveau des réseaux fixes et mobiles.

Étapes suivantes

Le rapporteur de la stratégie de normalisation de l’UIT-T a remercié les participants à la réunion CTO pour leurs conseils précieux et a donné des exemples sur comment les recommandations faites par les réunions CTO précédentes ont pavé la voie à de nouvelles activités de normalisation. 

Les participants ont exprimé leur gratitude à l’UIT-T et l’UIT-R pour l’opportunité offerte par cette réunion pour échanger les points de vue sur les priorités de normalisation.

Chaesub Lee, directeur du Bureau de normalisation des télécommunications a invité les CTO à participer à une réunion des cadres exécutifs de haut niveau des entreprises de TIC organisée par Trace Media en marge de Telecom Review Leaders’ Summit, prévue le 7 décembre 2017 à Dubaï, E.A.U.

Durant la cérémonie d’ouverture de la conférence ITU Telecom World 2017, S.E. Young Min You, ministre des Sciences et TIC de la Corée a indiqué que l’ITU Telecom World 2017 a présenté de nouvelles opportunités aux entreprises et qu’ « il est impératif d’élaborer des stratégies et mesures systématiques pour éviter les facteurs de risque tout en transformant les nouveaux changements en opportunités de croissance. Voilà pourquoi, les entreprises et gouvernements doivent coopérer pour le faire ».

Pour sa part, Houlin Zhao, secrétaire général de l’UIT, a exprimé sa joie d’être revenu en  République de Corée et à Busan et a expliqué que : « les PME technologiques sont critiques pour l’innovation de l’industrie, la croissance du marché et la création d’emploi dans les marchés développés et en développement. Elles jouent un rôle crucial quant à la stimulation de la croissance économique et sociale, l’accélération de l’innovation, l’inclusion numérique et le développement de sociétés intelligentes ».

D’autre part, Siyabonga Cyprian Cwele, ministre des Télécommunications et services postaux d’Afrique du Sud a déclaré que son pays souhaite accueillir l’ITU Telecom World 2018 en soulignant que : « plusieurs innovations intéressantes prennent naissance en Afrique. Nous pensons qu’en y accueillant l’ITU Telecom World 2018, de nouvelles opportunités d’investissement, commerce et partenariats seront possibles entre les pays africains et la communauté mondiale des TIC ».

Après la cérémonie d’ouverture, des  experts de haut niveau, représentant les secteurs publics et privés, ont débattu de la façon d’explorer les visions relatives aux sociétés intelligentes du futur ainsi que des meilleurs moyens pour promouvoir la résilience des technologies, systèmes et villes intelligentes.

Le forum a abordé différents thèmes dont la maximisation des opportunités de la transformation numérique intelligente, comment les entreprises de télécommunications peuvent transformer leurs opérations, les secteurs qui dirigeront la révolution de la 5G et l’impact potentiel de l’intelligence artificielle sur les services financiers.

Quant à l’exposition qui a été organisée en marge du forum, elle a présenté des solutions numériques et des opportunités d’investissement des gouvernements et des entreprises représentant les marchés émergents et développés, dont des PME technologiques. Les technologies exposées comprenaient celles de l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, la santé intelligente, la finance intelligente, l’IoT, les solutions du spectre des fréquences hertziennes, la gestion du spectre, les technologies des villes intelligentes, etc.

Plusieurs accords et mémorandums d’entente ont été signés durant cet événement qui s’est étalé sur quatre jours dont un mémorandum signé entre l’UIT-R et le Service de gestion radio centrale de Corée sur la surveillance de la fréquence radio spatiale, ainsi qu’entre l’UIT-T et l’Institut de finance de Corée pour travailler ensemble sur la recherche dans le domaine de la finance numérique.

 

 

 

Pin It

Dernier Numéro