loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Microsoft a annoncé le lancement de ses premiers centres de données en Afrique. En  2018, l’entreprise offrira ses services de Cloud avec Microsoft Azure, Office 365 et Dynamics 365, sur tout le continent africain à partir de ses serveurs en Afrique du Sud, à Cape Town et Johannesburg.

Cet investissement dans le continent africain vise à offrir à tous les gens ainsi que toutes les entreprises ses services de Cloud et leur permet de profiter d’une faible latence étant donné que la distance entre les locaux et les centres de données sera réduite.

Cette initiative permet à Microsoft de transformer et moderniser près de 728 000 PME en mettant leurs activités en ligne, et contribuera à développer les compétences de près de 775000 personnes en Afrique, notamment au niveau de l’alphabétisation numérique et le développement de logiciels.

Microsoft Cloud offrira aux développeurs l’opportunité de créer de nouvelles applications et permettra aux gouvernements de mieux subvenir aux besoins de leurs citoyens. En outre, en utilisant les services Cloud de Microsoft, les startups et ONG stimuleront l’innovation en Afrique.

 

Microsoft propose à ses clients ses services dans de nombreuses régions du monde, notamment en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, en Amérique Latine. En établissant des centres de données en Afrique, l’entreprise marquera sa présence en tant que fournisseur de services de Cloud sur le continent.

 

Pin It

Dernier Numéro