loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Sous le haut patronage de S.E. Anouar Maarouf, ministre des Technologies de l’information et de l’économie numérique, et en collaboration avec la Fédération nationale des TIC et GET IT Tunisie, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a officiellement lancé un ensemble de mesures d’appui technique et financier personnalisé au secteur des technologies de l’information et de la communication en Tunisie. Cette initiative rentre dans le cadre du Programme d’appui à la compétitivité des services (PACS) financé par l’Union européenne.

Les TIC ont été désignées comme un des principaux domaines prioritaires pour la BERD en Tunisie. La Banque contribue à son développement par le biais d’investissements et de services de conseil. Avec plus de 1 800 entreprises privées, le secteur des TIC compte parmi les secteurs les plus dynamiques de Tunisie et affiche un des taux de croissance les plus élevés.

« L’économie numérique en Tunisie est aujourd'hui un des leviers indéniable de sa croissance. De même, la culture numérique est un des liniments de sa jeune démocratie et un fertilisant de sa citoyenneté participative. Dans ce sens, le ministère des Technologies de la communication et de l'économie numérique met tout en œuvre pour accélérer son avènement. La BERD par le biais de son programme d'appui à la compétitivité des services est donc un atout pour l'écosystème entrepreneurial du secteur, écosystème qui ne demande qu'à s'enrichir par la taille, la qualité et la diversité de ses offres digitales et à aller conquérir de nouveaux marchés hors du territoire national », a déclaré Anouar Maarouf, ministre des Technologies de la communication et de l’économie numérique.

« Un secteur dynamique impliquant des petites et moyennes entreprises, ce secteur est indispensable au développement de l’économie de marché. Le soutien aux PME du secteur des TIC s’inscrit dans le cadre des opérations de la BERD en Tunisie. La Banque a déjà accompagné plus d’une cinquantaine de ces entreprises pour accéder à des services de conseil. Parmi ces services figurent la mise en contact avec d’autres entreprises pour permettre la constitution de réseaux entre sociétés du même secteur, la facilitation des échanges de connaissances et l’établissement de liens potentiels pour l’import-export », a souligné Marie-Alexandra Veilleux-Laborie, chef du bureau de la BERD en Tunisie.

 

Pin It

Dernier Numéro