loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

Ca  fait environ une semaine que les Ougandais sont obligés de se passer des services MTN Money et Airtel Money. Un piratage des systèmes de Pegasus Technologies Limited, qui traite les transactions Mobile Money, en est la cause. Selon des ressources, le piratage informatique a non seulement touché ces deux sociétés mais plusieurs institutions financières du pays aussi comme Stanbic Bank.

« Le piratage s'est déroulé sans être détecté de jeudi soir jusqu'à samedi. A ce moment-là, les pirates s'étaient envoyés près de 1,3 milliard UGX [352 000 USD, Ndlr], mais avaient réussi à retirer 900 millions UGX d'Airtel Money. Nous estimons que MTN a également perdu presque le double de ce montant, car c’est le leader de l'argent mobile. Lorsque la fraude a été détectée, toutes les transactions passant par Pegasus Technologies ont été suspendues », une source a expliqué.

Bien que Ronald Azairwe, le directeur général de Pegasus Technologies Limited, se soit refusé à confirmer ou à nier le véritable caractère de l’incident technologique, Twiine Charles, le porte-parole de la direction des enquêtes criminelles de la police ougandaise, l’a confirmé comme un piratage informatique. Il déclaré « qu’un incident de fraude électronique avait été signalé à la police » qui a ouvert une enquête.

Dans un communiqué conjoint, MTN, Airtel et Stanbic Bank ont affirmé que « cet incident système n'a eu aucun impact sur les soldes des comptes bancaires et mobiles », soulignant au passage que leurs « équipes techniques analysent l'incident et rétabliront les services dans les plus brefs délais ». 

Pin It

Dernier Numéro