loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

L'opérateur de satellites en faillite Oneweb a confirmé un contrat amendé de 16 lancements avec Arianespace afin d'achever le déploiement de sa constellation, ont annoncé les deux sociétés.

Arianespace effectuera 16 lancements de la fusée Soyouz depuis les centres spatiaux de Baïkonour (Kazakhstan), Vostochny (Russie) et Kourou (Guyane française), affirme la société chargée de l'exploitation et de la commercialisation des lanceurs européens dans un communiqué.

Le premier lancement est prévu en décembre depuis Vostochny et emportera 36 satellites. Les tirs doivent ensuite se succéder pour permettre à Oneweb de déployer sa constellation de près de 650 satellites en orbite basse visant à fournir de l'internet à haut débit « d'ici la fin 2022 ».

Oneweb a été repris en juillet par le gouvernement britannique et le conglomérat indien Barthi après avoir dû se placer fin mars sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, victime notamment de la crise due au coronavirus.

Cette reprise permet donc à Arianespace, plus gros créancier de Oneweb, de confirmer son carnet de commandes pour 16 des 19 lancements prévus initialement. Le vol inaugural du futur lanceur Ariane 6, prévu en 2021, n'emportera en revanche pas de satellites Oneweb comme il avait d'abord été envisagé, selon une source industrielle.

Cela ne remet pas en cause ce vol inaugural qui est un vol de qualification du lanceur pour le compte de l'agence spatiale européenne (ESA).

Cet « accord modifié reste soumis à la confirmation et à l'achèvement du plan de restructuration de Oneweb », précise l'opérateur basé à Londres.

Oneweb, qui a déjà mis 74 satellites en orbite depuis février 2019, est lancée dans une course de vitesse avec SpaceX et sa constellation Starlink (362 satellites déjà en orbite) et Amazon (constellation Kuiper) pour déployer au plus vite ces services d'internet à haut débit depuis l'espace.

D'ici la fin 2021, l'opérateur estime être en mesure de fournir de premiers services commerciaux au-delà du 50e parallèle Nord (Royaume-Uni, Europe du Nord, Canada, Groenland et Islande, mers arctiques).

Pin It

Dernier Numéro