loader image
telecomreviewafrica.com

Typography

La Tunisie, avec le soutien de la Russie, envisage de mettre en orbite une constellation de 30 satellites destinés aux télécommunications.

Pour cela, les deux pays ont signé à Skolkovo, à Moscou un protocole de coopération spatiale. Les deux parties ont été représentées par la société tunisienne TELNET Holding et ses homologues russes SPUTNIX et GK Launch Services.

La coopération spatiale russo-tunisienne a été initiée en avril dernier à travers la signature par Mohamed Frikha, le président-directeur général du groupe TELNET, et Alexander V Serkin, celui de GK Launch Services, d’un contrat de lancement dans l’espace d’ici 2020 du tout premier satellite de TELNET Holding baptisé « Challenge One » sur la fusée Soyuz-2.

D’après Mohamed Frikha, c’est à partir de ce contrat initial que TELNET, GK Launch Services et SPUTNIX, « vu le potentiel de ce que nous pouvons développer en commun », ont décidé de renforcer leur coopération spatiale.

Grâce à cette coopération, les activités de TELNET, GK Launch Services et SPUTNIX reposeront sur la construction des satellites, la création de nouvelles technologies spatiales et de solutions de télécommunication qui répondront aux besoins du marché tunisien et mondial, et la position des bases du développement de l’industrie spatiale en Tunisie.

 

Pin It

Dernier Numéro